J'ai décidé de rompre l'anonymat

Je sais, je prends un risque.
Mais après tout, qu’ai-je donc fait de mal ?
Et est-ce bien normal de vivre caché ainsi ?
Oui je sais, les élèves, les collègues, la hiérarchie, et bien tant pis, j’assume.
Comme ça, si un jour vous me croisez, n’hésitez pas à venir me dire bonjour.
Ça me fera plaisir.
Donc me voici, tel qu’en moi-même.
Charly2
PS : pour le carré blanc, n’insistez pas, on a sa pudeur tout de même.
Et… Lire la suite

Le Saint Gouin-Gouin (attention : texte gore)

Lors du dernier départ à la retraite, qu’on a fêté en salle des profs, Christophe a amené une bouteille de vin.
Comme ça.
Une bouteille de Saint Gouin-Gouin.
Sympa.
Vous connaissez le Saint Gouin-Gouin ? Non ?
Veinards.
Bon, le Saint Gouin-Gouin, c’est un pinard de par chez nous, mais de l’intérieur des terres quoi.
Ici, la désertification des campagnes, on la doit autant au Saint Gouin-Gouin qu’à l’attrait de la ville.
Un truc qu’a fait bien des malheurs, des veuves éplorées, au début… Lire la suite

The Voice

Je souhaite vous parler de mon organe.
Mais ne vous réjouissez pas trop vite, car bien que j’ouïsse déjà ces dames devant une telle introduction, il ne s’agit ici que de ma voix.
Car je constate avec effroi chaque jour ses méfaits pendant mes cours.
Notamment cette fâcheuse tendance à plonger dans une profonde léthargie les forces vives de la nation.
Car j’intercepte bien souvent, après quelques minutes d’exposé, quelques bâillements furtifs.
De l’entrebâillement discret à la béance offerte… Lire la suite

Merci voisine

D’abord, mécontent de mon fournisseur d’accès Internet, je lui balance une bafouille de résiliation au vitriol.
Je m’en vais poster la susdite, bien content de moi et avec ce petit air canaille que vous me connaissez et qui me voit remporter un succès fou auprès de la préposée.
Laquelle s’imagine déjà sur une île déserte dansant un tango torride avec votre prof de techno préféré.
Lequel après l’emballement premier et un regard furtif mais tardif reprend… Lire la suite

Et si on se mélangeait ?

C’est en effet une des missions du collège : la mixité, le brassage social.
C’est vrai que chez nous ça brasse pas mal.
Le principe est simple : on mélange tout le monde.
Pourquoi ?
Pour vous emmerder.
Non j’déconne.
Tout simplement parce que lorsqu’on mélange les gens, on réduit les préjugés et la propagation du racisme qui se transmet très bien dans les familles.
C’est un principe humaniste.
Bon, c’est aussi le mélange des riches avec des pas bien riches voire des franchement pauvres.
Bon… Lire la suite

Un prof peut-il être égocentrique ?

Lors d’une séance informatique, certains élèves m’ont montré leur blog.
Des trucs plutôt sympas, plein de photos des copains, des copines, d’images de stars et de commentaires rigolos.
Je leur ai dit que c’était chouette leur truc et ils m’ont dit :
— M’sieur, pourquoi vous faites pas un blog vous ?
— Pourquoi ? Parce que j’ai pas qu’ça à faire, vous croyez quoi vous. Et c’est un truc de votre âge. Y’a pas que les blogs dans la vie… Lire la suite

Que voulais-je faire grand quand j’étais petit ?

Ben moi je voulais être Zorro.
Et d’ailleurs papa et maman m’ont encouragé dans ma vocation.
Puisqu’ils m’ont acheté une panoplie.
Elle était juste un peu trop grande.
Le masque couvrait mon front et mon nez et les yeux étaient pas bien en face.
Alors pendant les combats acharnés que je menais, je devais tout le temps le régler.
Mais malgré ça, je perdais jamais.
L’épée, elle traînait un peu parterre.
Et des fois, elle se mélangeait à mes jambes et je… Lire la suite

Une page culturelle

Mettons à profit ces vacances (les miennes en tout cas) pour élargir notre horizon musical avec un hommage appuyé, mais pas trop fort, au groupe Au Bonheur Des Dames.
Laissez-vous basculer par cette œuvre remarquable, ce swing étonnant, et ne soyez pas choqués par les quelques allusions à caractère sexuel car elles sont d’une élégance telle que peut-on encore parler de sexualité ?
Pauvre Laura (une simple histoire d’amour)

Bébert le dromadaire

Ego dames (une critique acerbe du show-business)

Oh !… Lire la suite