Pro-tartes ou anti-tartes ???

Mardi à la cantine, les collègues ont parlé du prof qu’a donné une claque à un élève et qu’a eu des ennuis pour ça. Donc gros débat sur les tartes, les coups de pied au cul, l’efficacité pédagogique, le non-dit, les différentes techniques, etc.
Et c’est Corinne qui nous a interpellés avec Cricri pendant qu’on essayait d’écrire nos noms avec la purée.
— Et ces messieurs, pro-tartes ou anti-tartes ???
Bon moi les tartes c’est pas trop mon… Lire la suite

Tati sur Meetic

Hier soir, avec Christophe, on est passés chez Tati, rapport à c’que madame s’est acheté un ordinateur, pour surfer on the web, et taquiner le senior.
— Les gars, j’ai un de ces peps en ce moment, je sens que j’peux emballer c’que je veux…
Not’ Tati.
Ben ça nous a fait tout drôle avec Cricri, c’est vrai, pasque pour nous Tati, c’est un peu comme la Sainte Vierge, alors de s’imaginer qu’elle puisse faire des… Lire la suite

Le barbecue

La saison des barbecues est ouverte, et le week-end dernier, je l’ai inaugurée chez une sorte d’amis.
— Oooooooh !!! Bonjour Charly !!! Sympa d’être venu !!!
— Bonjour !!! Ah… mais j’savais pas que tout le monde devait amener quelque chose, j’ai rien amené…
— C’est pas grave !!! Pose-le là !!
— ?!?!
— Et tu es venu seul ???
— Ben je savais qu’il y avait de la gisquette, alors j’en ai pas amenée non plus…
— Ahahahahahahah !!! Ça, c’est du Charly tout craché !!!
Bon moi, les… Lire la suite

Ça diffame grave chez les 6e4

Un jeudi matin comme tant d’autres.
La veille, j’avais passé une bonne partie de la soirée à dire des conneries avec mon pote Christophe.
Car je dois te faire un aveu cher lecteur, si j’écris beaucoup de conneries, saches que j’en dis pas mal aussi.
J’avais donc à ma disposition une faible quantité d’énergie, et je ne m’en cachais pas auprès des 6e4, ce qui fut d’autant plus facile, que je n’avais pas l’énergie pour.
Ouais, je… Lire la suite

Bardons d'une énième tranche de lard notre rôti de pédagogue

(Attention, ce texte est particulièrement long, et je m’en excuse cher lecteur, aussi pense à te restaurer très régulièrement pendant la lecture, et tant pis pour ton embonpoint, mais bon, en même temps, tu n’es plus à dix kilos près)
Je te propose aujourd’hui cher lecteur d’observer le contenu de nos classes, et de porter notre attention sur le glandeur, qui en est une des composantes essentielles (avec les néons bien sûr).
Préambule
Tous les types de… Lire la suite

Bourzig fait le con

Pendant les évaluations, vous le savez, je sépare les élèves, un par table, et bien souvent, si l’un d’entre-eux n’a pas de place, je lui confie mon bureau.
Inutile de vous préciser qu’au début de l’année, lorsque j’ai annoncé aux 6e4, qu’il était possible de s’installer à MA place, sur MON fauteuil, ils furent incrédules et crurent à une plaisanterie.
C’est pas mon genre.
Alors évidemment, vous imaginez sans peine la fierté du 6e4 qui se voit… Lire la suite

I have a dream

Toi aussi tu rêves d’être un jour prof de 6e4.
Et comme je te comprends.
Alors bien sûr tu as entrepris des démarches, t’es documenté, et tu as même entendu ton petit neveu faire cette remarque en mangeant sa purée :
— Moi quand je s’rais grand, j’veux être prof de 6e4… ou pompier.
Que c’est mignon.
Mais je te dois te faire un aveu. À la rentrée, c’est vrai qu’il y avait les 6e4, mais ce que je me… Lire la suite

L'amour enfin retrouvé chez les 6e4

Chez les 6e4, le printemps est aussi à l’ouvrage.
Et pour les garçons, c’est une épreuve bien difficile que celle de résister à l’appel de toutes les gracieuses de la classe, déclinées en robes et jupes colorées, trésors troublants se mouvant en d’exquises volutes, exposant leurs minuscules gambettes, aux extrémités délicatement engoncées dans de splendides espadrilles jaunes.
Ou vertes.
Oui, qui pourrait imaginer que dans ces chatoyantes babouches, espace détente de l’orteil fourbu, vit un monde de… Lire la suite

Le printemps

Aaaaaaah le printemps !!! Féerie d’une renaissance mille fois célébrée, magie de notre majestueuse nature, auguste bienveillance de nos latitudes, qui fait verdoyer nos forêts, rosir les visages, bleuir nos prés, jaunir les champs, sans oublier le linge, qui sèche tellement plus vite.
Que de bontés.
C’est ça la magie du printemps, tout s’échauffe, les cœurs s’enflamment, les corps tisonnent, et Dame Nature exhale son renouveau, exposant nos pâleurs à son doux rayonnement, tandis qu’au loin là-bas… Lire la suite