Grosse tristesse

(L’anti-conte de Noël ou Pas de papillote pour Charly)
— Ben Charly, qu’est-ce qu’y se passe ??? Ça n’a pas l’air d’aller ???
— Bouuuuuh… snif snif… bouuuuuuuuuuh !!!!!!
— Allez, viens là mon grand, dis-moi tout, mais c’est qu’il avait un gros chagrin mon tit Charly…
— Oh vi… bouuuuuh… snif… snif… bouuuuuuh…
— Allez, dis-moi…
— Ben… snif… hic… bouuuuh… c’est les élèves… y vont partir… snif… hic… EN VACAAAAANCES !!!! BOUUUUUUUUUUH !!! Snif snif… hic…
— Mais Charly c’est normal, c’est comme ça… Lire la suite

La relève

Ah les bons élèves !!!
Que serait notre ouvrage mille fois sur le métier posé, si nos classes s’emplissaient de ces élèves exemplaires tirés à quatre épingles (et non en quatre exemplaires, l’erreur était possible, je l’ai évitée de justesse, car je suis hyper concentré lorsque j’écris. Au point de ne pas supporter d’être dérangé et d’ailleurs, j’envoie chier tout le monde. L’humour a ses exigences et m’a rendu infréquentable) ???
Ah les bons élèves !!!
Jamais une insulte, jamais… Lire la suite

Cartons pleins

Il est des instants où la discrétion est de rigueur.
Des instants où la discrétion se mue en recueillement.
Tel cet instant où une collègue interpelle chacun en salle des profs afin de trouver des volontaires pour son déménagement.
L’heure est grave.
Alors vous tentez désespérément de passer inaperçu, évitant tout geste brusque, tapi en pleine lumière, essayant de vous fondre dans le décor avec un réalisme confondant, arborant des faux airs de baie vitrée. Mais trop tard…. Lire la suite