Potins et Popotins (bilans amoureux en 6e4) 4/4

Cas n° 3: Bourzig/Fanny
C’est en suivant le regard de Fanny que ce matin-là, je compris que le printemps se mettait à l’ouvrage. Au bout de ce regard compassé se trouvait notre Bourzig, négligemment posé sur sa chaise, en proie à un total relâchement musculaire, véritable petite boule d’inertie, affichant la sérénité de celui qui sait que la reprise de l’activité c’est pour 2010, ce qui lui laisse donc un peu de marge.
S’il est généralement… Lire la suite

Potins et Popotins (bilans amoureux en 6e4) 3/4

Cas N° 2 : Amina/Benjie
Couple fort bien assorti, car tu le sais cher lecteur, c’est une mes tâches que de veiller à la qualité des appariements, et la paire Amina/Benjie me sembla former un attelage fort singulier.
Seulement voilà. Pour Benjie, les filles, c’est l’inconnu. Il a bien remarqué qu’il y avait dans la classe des trucs qu’étaient pas habillés pareil, qui ressemblaient un peu à des sœurs, mais en moins chiant quand même, qui jouaient… Lire la suite

Potins et Popotins (bilans amoureux en 6e4) 2/4

Je ne cache pas cher lecteur que ce divorce annoncé me marrit. Amina confirma s’agacer des jalousies incessantes de Trapugne, pour un oui ou pour un nom, et ses tendances à la disputer.
Sa manie du mano à mano la mina,
Culmina quand nous vîmes Amina ruminer.
Le mano à mano lamina Amina,
Plus de menues manies du minois n’émanaient,
Car nous vîmes à sa mine une Amina minée.
D’autant que nous étions sur le point de fêter leur noce… Lire la suite

Potins et Popotins (bilans amoureux en 6e4) 1/4

Oui cher lecteur, j’ai décidé, après avoir longuement hésité (ouais, fallait voir aussi les programmes télé consternants du 8 mai), de faire un point sur les relations amoureuses inter-6e4, afin de prendre en compte les évolutions récentes liées à l’équinoxe de printemps et à l’apparition massive des tongs dans l’espace-classe.
Car tu le sais cher lecteur, le 6e4 n’est jamais plus heureux que lorsqu’il a de l’amour et du vingt. Pour le vingt, pas de… Lire la suite

Les 6e4 et le shoot assassin

Il faut bien en convenir, nous vivons des temps difficiles en 6e4.
Les performances de l’Olympique de Marseille, au détriment de Lyon, créent des tensions entre élèves assez pénibles. Moqueries, taquinades et autres mufleries altèrent gravement la sérénité des échanges entre les trois mousquetaires et les nantis. Je m’impose comme il se doit, face à de tels enjeux, une stricte neutralité, me bornant à limiter (ou me limitant à borner, j’ai hésité, pas évident, pis… Lire la suite