Profession

Concernant la foi ? Oui je fus croyant, mais un jour, tout s’est effondré. Ma religion ? J’étais pèrenoëliste.
Oui je croyais au père Noël, et je sais ce que tu vas dire, les gosses sont des cons, on peut leur faire gober n’importe quoi. Et comme je partage pas ton avis je vais te donner le mien.

D’abord tu sens bien quand t’es mioche que c’est bizarre cette histoire de gugusse qui se ballade dans le ciel avec des jouets par milliers, qui passe par la cheminée alors qu’on n’en avait même pas, mais t’as pas les mots pour dire ça.
Donc primo, pour croire au père Noël, refouler sa rationalité.
Deuxio la confiance, c’est quand même les parents qui te disent ça, et t’as super confiance, les parents à cet âge c’est comme des dieux. Même si en grandissant tu modules ton point de vue à leur sujet et qu’il y en aurait des choses à dire sur leur façon de te nourrir, genre carottes râpées ou poisson avec les arêtes, et de te laver le blanc des yeux avec du savon.
Tertio, la communauté, la culture du groupe quoi. Ben ouais pasqu’autour de toi tout le monde en parle du père Noël, donc ça confirme. Même chez mémé elle te demande : oh Dudule, t’as fait ta lettre au père Noël ? Ben non mais je vais la faire.
Ce qui serait assez étonnant vu que tu sais pas écrire.

Et t’es prêt à te fighter à l’école avec ceux qui te disent que c’est du flan pasque ça voudrait dire que les parents y mentent.

Alors quand j’ai su qu’il n’existait pas le père Noël, ben c’était bizarre, j’avais comme l’impression qu’on m’avait pris pour une buse, mais t’as pas les mots pour dire ça.
Alors t’imagine bien que l’année suivante quand j’ai attaqué le catéchisme et que d’entrée le curé t’explique que Jésus lui ben y marchait sur l’eau, tu te dis bon ben ça va deux minutes les conneries, j’veux la vidéo, une enquête parlementaire, n’importe quoi, sinon ce sera tintin.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *